Retrouver son âme d’enfant : Voir la vie avec des yeux d’enfant pour une vie plus heureuse

,

Assise sur un banc public dans un jardin d’enfants, je contemplais le dernier-né de la famille en train de jouer. Il n’a eu aucune difficulté à se faire de nouveaux petits copains en l’espace d’une heure. Mon regard se posait ensuite sur cette nouvelle petite troupe d’amis en train de s’amuser. Tous avaient quelque chose de magique dans leurs yeux d’enfant, des regards emplis d’innocence, de curiosité et de joie qui nous rappellent ce que signifie véritablement être vivant.

Une simple pelouse, sous leurs pieds, était devenue un monde imaginaire, un royaume enchanté où chaque brin d’herbe cachait un trésor et où chaque pierre était un compagnon de jeu. C’est en les observant que j’ai ressenti le besoin d’écrire cet article pour explorer la notion de « voir la vie avec des yeux d’enfant » et découvrir comment retrouver cette âme d’enfant peut nous permettre de nous amuser, de rêver et de vivre pleinement le moment présent dans nos vies d’adultes bien occupées, au sein d’une société souvent directive.

« Qui garde son âme d’enfant, ne vieillit jamais « 

( Abraham sutzkever)

Les leçons des enfants

« Nous avons tous besoin d’un plus petit que soi », telle est la leçon en observant des enfants.

Lorsque nous prenons le temps d’observer les enfants, nous réalisons qu’ils deviennent nos professeurs, tandis que nous devenons leurs élèves. Ils ont tant de précieuses leçons à nous enseigner. Ils nous rappellent qu’il est permis de rêver, de croire en l’impossible, et de voir la magie dans chaque instant. Leurs yeux pétillants d’innocence, leur curiosité insatiable, leur imagination sans limites, et leur capacité à aimer sans jugement, sans crainte du regard des autres, nous montrent la voie.

Les enfants vivent souvent dans leur propre monde, dans une bulle d’émerveillement. Ils nous enseignent, que la vie peut être une aventure à savourer, que chaque jour peut être une source d’amusement sans soucis ni contraintes le temps d’une parenthèse. Ils nous montrent que la découverte est un trésor inestimable, que les petits détails sont des joyaux à chérir, et que l’amour peut être pur et inconditionnel.

En embrassant ces leçons des enfants, nous pouvons redécouvrir la magie de la vie à travers des yeux d’enfant. Nous pouvons apprendre à voir le monde avec émerveillement, à poursuivre nos rêves avec audace, et à aimer les autres sans jugement. Ces précieuses leçons nous rappellent que la vie est une aventure extraordinaire qui mérite d’être célébrée chaque jour, que le bonheur se trouve dans les petits riens qui nous entour, dans le partage et la complicité de petits moments.

Pourquoi perdons-nous notre âme d’enfant

Mais que nous est-il arrivé ? Où est passé cet enfant joueur et rêveur qui sommeille en nous ? Pourquoi avons-nous perdu le droit de jouer, de rêver, de simplement apprécier la vie, même ne serait-ce que pour un court instant ?

Nous grandissons, c’est inévitable, mais parfois, au fil des années, nous laissons derrière nous une part précieuse de nous-mêmes. Cette part est celle de l’enfant intérieur, l’enfant qui sait rire sans raison, qui voit la beauté dans les petits détails, qui s’émerveille devant chaque découverte.

La société nous dicte souvent d’être sérieux, responsables, de suivre des règles strictes, et cette pression peut étouffer notre capacité à jouer et à rêver. Nous apprenons à nous défendre contre l’idée même de nous permettre d’explorer notre imagination, de voir le monde avec des yeux neufs, ou simplement de vivre l’instant présent sans souci.

Pourtant, cette part de nous, cet enfant intérieur, est toujours là, attendant patiemment d’être redécouverte. Elle ne demande qu’à émerger, à nous rappeler que le jeu, les rêves, et l’appréciation de la vie sont des droits qui nous appartiennent, peu importe notre âge. Il est temps de briser les barrières que nous avons érigées, de libérer cet enfant intérieur qui sommeille en nous, et de retrouver la joie et l’émerveillement que nous avions oubliés.

Examinons de plus près les facteurs qui nous font perdre notre âme d’enfant ou qui nous empêchent de la manifester.

En grandissant, il est facile de perdre notre âme d’enfant à cause de différentes raisons.

  • Les pressions de la société : On ressent souvent une pression croissante pour réussir dans sa carrière, s’occuper de sa famille, et suivre le rythme effréné de la vie moderne. Tout cela peut nous faire oublier notre côté joueur et créatif. On nous dit de devenir plus sérieux et responsables, ce qui peut nous empêcher de rêver et de nous amuser.
  • La peur du jugement : Avec l’âge, on devient plus conscient du regard des autres et de la peur d’être jugé. Cette peur peut nous empêcher d’exprimer notre créativité, notre spontanéité, et notre envie de jouer. On se retient pour coller à ce que la société considère comme « normal » pour un adulte.
  • La routine et la monotonie : La vie adulte apporte souvent une routine bien établie. Entre le travail, les tâches ménagères, les responsabilités familiales, etc., on peut se retrouver dans une routine qui tue notre curiosité et notre imagination. On suit un schéma prévisible sans chercher à explorer ou à essayer de nouvelles choses.
  • La perte de la magie de l’inconnu : Au fur et à mesure qu’on grandit, on devient plus familier avec le monde qui nous entoure. On perd peu à peu cette capacité d’être émerveillé par la nouveauté comme quand on était enfant. En tant qu’adultes, on a tendance à expliquer et rationaliser le monde au lieu de l’accepter tel qu’il est, magique et mystérieux.
  • Les expériences traumatisantes : Pour certains d’entre nous, des expériences traumatisantes peuvent affecter notre capacité à faire confiance, à rêver et à être spontanés. Les blessures émotionnelles peuvent nous rendre plus prudents et nous amener à ériger des barrières pour nous protéger, ce qui peut nous empêcher de voir le monde avec des yeux d’enfant.
  • Les priorités qui évoluent : Nos priorités changent au fil du temps. Alors que les enfants sont souvent centrés sur le jeu et la découverte, les adultes se concentrent plutôt sur des choses pratiques comme le travail, la sécurité financière, et les responsabilités familiales. Cela peut nous éloigner de la spontanéité et de la créativité de l’enfance.

En comprenant ces raisons, on peut mieux saisir les défis auxquels on est confronté en essayant de retrouver notre âme d’enfant. Cela nous permet aussi de prendre des mesures pour la réintroduire dans notre vie d’adulte.

« Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants. (Mais peu d’entre elles s’en souviennent. « 

Antoine de Saint-Exupéry

Accordons-nous le droit de nous amuser comme des enfants

Accordons-nous le droit de nous amuser comme des enfants, et plongeons dans cette idée avec enthousiasme. Souvent, en grandissant, nous laissons derrière nous la spontanéité et l’émerveillement que les enfants possèdent naturellement. Nous nous enfermons dans le sérieux des responsabilités et des routines, oubliant parfois à quel point il est important de lâcher prise et de se laisser aller à l’amusement.

En nous donnant la permission de nous amuser comme des enfants, nous redécouvrons cette joie pure qui peut égayer nos journées. Nous pouvons nous permettre de rire sans retenue, de danser comme si personne ne regardait, de créer sans jugement, et d’explorer notre imagination sans limites. En adoptant cette approche, nous nous reconnectons avec notre enfant intérieur, cette part de nous qui sait savourer chaque instant sans se soucier du passé ou du futur.

Cela ne signifie pas que nous devons abandonner nos responsabilités, mais plutôt que nous devons les équilibrer avec des moments de jeu et de plaisir. En nous amusant comme des enfants, nous renouvelons notre énergie, stimulons notre créativité, et trouvons un équilibre sain dans nos vies bien remplies. C’est un rappel que nous avons tous en nous cette capacité à voir le monde avec des yeux d’enfant, à apprécier les petites choses, et à vivre la vie avec légèreté. Alors, accordons-nous ce droit précieux et redécouvrons le bonheur simple de s’amuser comme des enfants.

Comment retrouver son âme d’enfant ?

Il n’est jamais trop tard pour retrouver son âme d’enfant. C’est réconfortant de savoir que, peu importe notre âge ou nos responsabilités, cette part de magie existe en chacun de nous, prête à être éveillée et nourrie. Voici quelques clés pour y parvenir :

1. Cultiver la curiosité : Les enfants sont curieux par nature. Ils posent sans cesse des questions ‘le fameux pourquoi’ et cherchent à comprendre le monde qui les entoure. Prenez le temps de cultiver votre curiosité en explorant de nouvelles activités, en posant des questions et en restant ouvert à l’apprentissage continu.

2. Regarder avec des yeux neufs : Imaginez un instant que vous découvrez le monde comme si c’était la première fois. Comme si vous étiez un enfant émerveillé, sans chercher à tout expliquer rationnellement. Prenez un objet banal que vous connaissez bien, comme une fleur dans un jardin ou une tasse sur votre table. Observez-le attentivement, découvrez-le sous différents angles, comme si c’était une toute nouvelle découverte.

Cette pratique peut changer la façon dont vous percevez le monde qui vous entoure. Même dans la routine, il y a toujours des choses nouvelles à découvrir. Les couleurs, les textures, les odeurs deviennent soudainement plus vivantes. Vous réalisez que le monde est rempli de merveilles qui n’attendent que d’être redécouvertes.

En intégrant cette approche dans votre vie quotidienne, vous pouvez peu à peu retrouver votre âme d’enfant, cette capacité à voir la magie dans les choses simples. Vous vivrez chaque jour avec un regard neuf, vous émerveillant devant les petits détails et renouant avec la joie de l’enfance.

3. Jouer sans retenue : Le jeu est le langage naturel des enfants. Il n’y a pas de règles strictes, pas de limites, pas de retenue. Reconnectez-vous à votre enfant intérieur en prenant le temps de jouer. Que ce soit en jouant à des jeux de société, en dansant comme si personne ne regardait, ou en créant de l’art, le jeu nourrit votre âme d’enfant.

4. Rêver en grand : Souvenez-vous des rêves audacieux que vous aviez enfant. Quels étaient vos vœux les plus chers ? Quelles aventures imaginaires vous transportaient loin de la réalité ? Il n’est jamais trop tard pour poursuivre vos rêves. Fixez-vous des objectifs ambitieux, même s’ils semblent inaccessibles, et poursuivez-les avec détermination.

5. Vivre l’instant présent : Les enfants vivent dans l’instant présent, sans se soucier du passé ou du futur. Pratiquez la pleine conscience en vous concentrant sur le moment présent. Prenez le temps d’apprécier chaque instant, d’écouter, de sentir, de goûter et de voir avec une attention totale.

6. Oser être authentique : Les enfants sont authentiques, ils expriment leurs émotions sans retenue, sans craindre le jugement. Osez être vous-même, exprimez vos émotions, soyez vrai avec vous-même et les autres. C’est ainsi que vous vous reconnecterez à votre enfant intérieur.

En suivant ces clés, vous pouvez peu à peu réveiller et nourrir votre âme d’enfant, redécouvrant ainsi la magie, la joie et la créativité qui caractérisaient votre jeunesse. N’oubliez pas que votre enfant intérieur est toujours là, attendant simplement que vous lui donniez la permission de briller à nouveau.


conclusion:

En adoptant les leçons des enfants, en intégrant le jeu dans notre quotidien, en poursuivant nos rêves avec audace, en vivant le moment présent et en surmontant les obstacles, nous avons la possibilité de redécouvrir la magie de la vie à travers les yeux d’un enfant. Alors, ne perdez pas un instant de plus ; laissez-vous emporter par cette aventure extraordinaire. ‘OSER’ !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Retrouver son âme d’enfant : Voir la vie avec des yeux d’enfant pour une vie plus heureuse
    Retrouver son âme d’enfant : Voir la vie avec des yeux d’enfant pour une vie plus heureuse

    Assise sur un banc public dans un jardin d’enfants, je contemplais le dernier-né de la famille en train de jouer. Il n’a eu aucune difficulté à se faire de nouveaux petits copains en l’espace d’une heure. Mon regard se posait ensuite sur cette nouvelle petite troupe d’amis en train de s’amuser. Tous avaient quelque chose…


  • L’Automne : Entre Bien-être et Blues Saisonnier
    L’Automne : Entre Bien-être et Blues Saisonnier

    Les feuilles mortes se ramassent à la pelle… L’automne, avec ses couleurs chatoyantes et ses températures plus fraîches, est une saison qui inspire de nombreux sentiments. Certains y trouvent une source de réconfort et de bien-être, tandis que d’autres sont confrontés au blues saisonnier, cette mélancolie peut s’installer avec la chute des feuilles. Dans cet…


  • L’affirmation de soi : Un chemin vers la réussite personnelle et professionnelle
    L’affirmation de soi : Un chemin vers la réussite personnelle et professionnelle

    Dominez votre destin : Maîtrisez l’art de l’affirmation de soi. Vous vous laissez dépasser dans une file d’attente ? Vous n’osez pas dire au serveur que votre plat est froid ? Vous n’osez pas exprimer votre point de vue lors d’une conversation ou d’un débat ? Vous avez peur de dire ‘non’ à votre supérieur…